Si vous venez d’apprendre que votre bébé est décédé

Voici ce qui pourrait vous aider à traverser

cette terrible épreuve

Nous sommes vraiment désolés pour la perte de votre bébé, et nous voulons que vous sachiez que vous n’êtes pas seuls.

Nous avons développé ce « guide d’actions » qui pourra vous aider dans les décisions à prendre durant ces moments difficiles : il a déjà aidé des parents se trouvant dans la même situation que la votre.

Nous possédons toutes ces informations imprimées sur des cartes de deuil périnatal (en Anglais, Espagnol et Français), et nous souhaitons les partager dans les hôpitaux, chez les médecins, les infirmières, les sages-femmes….

Vous pouvez les commander en cliquant ici.

 

Si votre bébé est décédé in utero :

Prenez votre temps, il n’y a rien qui presse (sauf en cas de nécessité médicale).

* Appeler un membre de votre famille ou un ami proche, et demandez lui de passer des appels, afin d’informer votre entourage que votre bébé est décédé.

* Demandez une chambre au fond de la maternité ou à un autre étage, afin d’être au calme.

* Demandez aux sages femmes de vous faire une description de l’apparence physique de votre bébé décédé après sa naissance. De cette manière, vous pourrez vous préparer, autant que possible, aux changements dûs à la mort. Il n’y aura pas de pleurs à la naissance, ses lèvres seront rouge foncé, sa peau pourra être très rouge ou à vif à certains endroits, selon le temps passé in utéro après sa mort. Le corps de votre bébé se refroidira rapidement et deviendra raide peu de temps après sa naissance sans vie.

* Prévoyez de prendre des photos de votre bébé. Vous chérirez ces photos pour le restant de votre vie, et vous n’aurez que cette unique occasion de capturer en images cet instant si dur mais si précieux : la rencontre avec votre enfant. Vous pouvez faire les photos vous mêmes, demander à une sage-femme, ou à une agence de photographes bénévoles spécialisés dans le deuil périnatal, comme NILMDTS.

 

Après la naissance de votre bébé, nous vous recommandons de considérer de :

  • Nommer votre bébé
  • Faire du peau à peau avec votre bébé
  • Le bercer, le prendre dans vos bras, l’embrasser et lui faire des câlins
  • Donner un bain à votre bébé
  • Mettre une couche et habiller votre bébé
  • Chanter une chanson, lire un livre à votre bébé
  • Demander à l’équipe hospitalière de prélever une mèche de cheveux de votre bébé
  • Prendre des photos de vous et votre bébé, et de votre bébé seul

 

Après votre départ de la maternité, nous vous suggérons les choses suivantes:

  • Avoir quelqu’un qui vous livre des repas à domicile lors de votre retour à la maison
  • Prendre la décision d’arrêter les montées de lait, ou de faire don de votre lait maternel. Vous pouvez contacter un consultant en lactation.
  • Créer un mémorial pour votre bébé, en ligne ou en vrai (album, boite à souvenirs…)
  • Planifier les obsèques de votre bébé
  • Envoyer des faire-part de naissance sans vie.
  • Obtenir votre certificat d’accouchement afin d’inscrire votre bébé dans votre Livret de Famille
  • Demander à la maternité de ne pas donner/vendre votre adresse mail à une mailing-liste, afin que les entreprises fabriquant les produits pour bébé ne vous envoie pas de mail (lait artificiel, couches…)
  • Rechercher du soutien en ligne (forums, Facebook) ou en personne (psychologue, groupe de paroles, associations…)

 

Si votre bébé va naître vivant, mais que vous savez qu’il ne vivra pas longtemps :

  • Prenez votre temps….relisez ce guide, puisque plusieurs des suggestions vous seront utiles aussi.
  • Demandez aux sages femmes de vous décrire ce que vous allez voir ou entendre au moment ou votre bébé rendra son dernier souffle ; afin que vous ayez le moins peur possible. Par exemple, la respiration de votre bébé va s’altérer.
  • Demandez si vous pouvez avoir votre bébé dans vos bras au moment de sa mort. Vous pouvez demander à être seul(s) à cet instant là.
  • L’ouie est le dernier des sens à s’éteindre, alors n’hésitez pas à chanter, jouer de la musique, lire ou parler à votre bébé alors qu’il s’est en train de partir.
  • Vous serez pour toujours la Maman et le Papa de votre bébé, même si il n’est plus là.
  • Vous pouvez, si vous le souhaitez, vous informer sur le don d’organes.